Juin 28

Vitamine D et virus




images

Thierry Souccar avait déjà, dans son livre ‘Prévenir et guérir la grippe’ parlé du rôle de la vitamine D dans la protection contre les infections virales

En effet, dit-il, si la grippe fait plus de victimes en hiver qu’en été, c’est bien en raison du soleil. Le soleil interviendrait indirectement en nous permettant en été de synthétiser par la peau la vitamine D, qui nous rend plus ou moins résistant aux virus

La vitamine D à des effets profonds sur l’immunité

En été, grâce à l’ensoleillement, une grande partie de la population à des taux adéquats de vitamine D, mais des le mois d’octobre, celles ci sont épuisées

Et c’est ce déficit qui nous rendrait en hiver plus vulnérables aux virus

Pour Thierry Souccar, notre système immunitaire est simplement plus ou moins performant, du fait de notre statut nutritionnel

Une équipe américaine vient de faire paraître une étude  (Le Quotidien du médecin du 24 juin 2010), dans laquelle un lien à été recherché entre le taux sanguin de vitamine D , en automne-hiver, et le risque respiratoire

198 adultes sains ont été suivis au cours de l’hiver 2009/2010

Sur les 18 participants donc le taux de la vitamine D s’est maintenu normal

( 38 ng/ml ), le taux d’infections respiratoires a été de 16 %

Chez les 180 autres, avec un taux bas, 45 % ont été malades

Et les taux les plus élevés étaient associés à une infection plus courte

Les conclusions s’imposent d’elles mêmes !  Pour passer un hiver tranquille sans virus, une supplémentation en vitamine D paraît indispensable dès le mois de septembre, afin d’avoir un taux normal de 25-(OH)-vitamine D de 40 ng/ml

L’huile de foie de morue est toujours d’actualité !

images-2

Topics: Micronutrition | Commentaires fermés sur Vitamine D et virus




Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook