Mar 09

L’alimentation au cours de l’évolution humaine




L’ALIMENTATION AU COURS DE L’ÉVOLUTION HUMAINE

Pendant 7 millions d’années, l’ alimentation de nos ancêtres est restée relativement stable . Ils mangeaient le produit de leur chasse, de leur pêche, et de leur cueillette. Leurs repas se composaient de viandes maigres, de gibiers, d’œufs, de fruits, de légumes et de céréales sauvages

ebwgcaead21bca9nxn2kca3nkreicacsmz6bcaqi12f9ca4altk5caxuz0xuca519ddeca7ge3eicava56mpcaqd5dlsca1lyu2jca14wjbicawtotbscawwlnyucaishj0qcaa73b9qcad6khfacazz53lm1.Les gens, pendant des siècles, ne mangeaient donc  que peu de viande, beaucoup de protéines et de fibres, et peu de sucre rapide

Le bouleversement profond du régime alimentaire, apparu il y a 10 000 ans, pourrait expliquer l’apparition des maladies de civilisation : la sédentarisation, l’agriculture et l’élevage ont introduit dans l’alimentation les légumineuses, le lait et les céréales cultivées.

Comme le dit Th. Souccar ( Le régime préhistorique ), sur une échelle  de l’évolution qui irait du 1° janvier au 31 décembre, c’est un peu comme si on introduisait ces changements alimentaires  vers la fin de l’après-midi du 31 décembre. Ce laps de temps est trop court pour que nous ayons pu nous adapter génétiquement à ces changements

En plus de ce changement radical de nos habitudes alimentaires ,  l’alimentation moderne , avec l’industrialisation d’ une grande partie  de   l’ offre alimentaire, la culture intensive avec l’utilisation d’engrais et de pesticides à outrance, le raffinage des matières premières , a vu  arriver  dans notre assiette des aliments appauvris en vitamines, minéraux et oligo-éléments,

L’industrialisation de nos sociétés à  également entrainé la diminution des quantités caloriques consommées,  car l’ homme moderne est de plus en plus sédentaire, et à donc moins de besoins caloriques .

1c87capeyo3lcatmr6hcca6ysj95ca2g5kiucasurj9dcaq1y3yscal6s1ldcanaz56acah3mtuvca69cx9scaq1iu9bcazo0ybzca4hki7zca7eyrprcagh19xdca33s0nucazfz31ccazim5tmcaorn6ti

? Notre ration est passée de 3000 calories à 1750 calories pour une femme, et de 4000 calories à 2250 calories pour un homme. Avec de tel apports, il devient impossible de recevoir par l’alimentation les quantités quotidiennes recommandées en vitamines et en minéraux

Cette réduction des prises alimentaires s’est accompagné en parallèle de l’augmentation considérable de la consommation des produits de l’industrie agroalimentaire riches en  calories vides , c’est à dire n’apportant aucun des nutriments essentiels à notre fonctionnement, et creusant encore l’écart entre les apports et les besoins

v5qxcaijq6zjcapdfqltca0sxllgca2byy21ca45sy3ucasukxqaca0r44uncafmuwljcai9fviicad54c9ccahzxo5jca366ft6caz855goca9cs13tca1uqftncabhugueca43p2uucapxg38ucayil11y

Parallèlement à  cette nouvelle manière de se nourrir, extrêmement pauvre en qualité, est apparu une  augmentation inquiétante  de nombreuses maladies  :

? La fréquence de maladies chroniques chez les plus jeunes, asthme, allergie alimentaire, explose, de même que l’obésité chez les enfants et les adultes

? les maladies auto-immunes ( poly-arthrite rhumatoïde, maladie de crohn ) touchent de plus en plus d’adultes , et les maladies dégénératives , Parkinson, Alhzeimer sont en perpétuelle augmentation

La prévention de toutes ces maladies de civilisation passe donc par le retour à une alimentation plus saine, même si de multiples facteurs rentrent certainement en jeu .

il serait en effet illusoire de penser que la micronutrition seule puisse tout prévenir et tout guérir, mais replacer l’alimentation au centre de l’équilibre de l’être humain parait primordial

Topics: Les concepts de la micronutrition | 28 433 Comments »




Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook